• Bon, petit bilan de l'acclimatation de Manny...

     

    La miss se sent comme chez elle, un peu trop peut-être ! Bon, je m'explique : elle va sans peur dans tout l'appart' qu'elle a déjà visité de fond en comble dès le premier jour et me suit partout en me tournant autour et en faisant "onk onk onk" depuis que je lui ai fait le plaisir de la brosser l'autre jour...

    Le seul problème à ce comportement, c'est qu'elle marque également son territoire partout. Et pas seulement des crottes, des jets d'urine décorent régulièrement carrelage, murs et meubles à chaque sortie. Si bien que j'en viens à redouter les sorties que je dois passer serpillère au poing. Et malgré mes "non" et remise dans la cage, malgré mes comportements pour lui affirmer que c'est moi la dominante, la mise en place de bacs à litière aux endroits où elle marque y a rien à faire, elle m'adore et pisse quand même partout :S

    Pour les rapprochements avec Canelle et Pastelle :

     1) pendant 3 à 4 jours, je les ai câlinées toutes les 3 sur mes genoux. Elles se sont reniflées puis se sont laissées faire (par moi).

     2) je passe à l'étape supérieure, une lapine sur les genoux, je la présente à l'autre qui gambade dans l'appart'. Là également, ça se passe bien. Celle qui est sur moi n'ose pas trop moufeter, Manny est toute contente et vient quémander des caresses.


     3) ça marche tellement bien que dès le lendemain j'en maintient une par terre à proximité et laisse approcher Manny. ça se passe encore comme sur des roulettes, un peu trop même et je relâche un peu ma vigilance. Là, catastrophe je ne sais pas qui lance les hostilités mais c'est le début des combats. Je dois user d'un doigt et de la balayette pour désamorcer la bagarre. Les poils ont volé partout !

     

    Bon, ben y a plus qu'à tout recommencer. La règle d'or est de ne pas brûler les étapes et d'avoir de la patience, et encore de la patience...

    Donc je recommence les rapprochements dans les cages dans un lieu neutre (le jardin aux heures les plus chaudes) mais ces sorties sont des sorties marquage de territoire. La dominante de mes deux lapines en profite pour ré assurer son autorité sur la dominé. Je mets un peu le holà de temps à autre car la dominé joue la terrorisée... Pour stopper un peu la dominante (Pastelle), je lui plaque la tête sur le sol, elle ne bouge pus donc me laisse croire qu'elle est dominée. La deuxième (Canelle) me lèche donc me prend pour la dominante clairement, le jeu est plus subtile avec Pastelle à qui je dois redire de temps à autre que c'est moi qui commande...

    Cet après-midi, je suis allée dans le coin de Manny avec Canelle sur les genoux. Comme elle est clairement dominée avec moi, elle se laisse totalement faire. Manny vient tout de suite me tourner autour en faisant onk onk onk et réalise tout d'un coup que j'ai "quelque chose" sur mes genoux. Elles se reniflent. Je sens Cannelle se crisper puis finalement se détendre sous mes caresses. Je caresse l'autre également pour qu'il n'y ait pas de jalousie et qu'elles associent toutes les deux câlins et présence mutuelle. Finalement, Manny finit par lécher Canelle puis à frotter son menton sur sa tête. Ce marquage de territoire, je ne sais pas trop ce qu'il veut dire... Que Canelle est sa dominée ? Sa dominante ? Une simple chose qui n'a pas son odeur ? Bon, va falloir faire des recherches de ce côté-là...

    Sinon, on commence à envisager sérieusement de stériliser Manny qui fait des pipis partout... Ses courses ininterrompues autour de moi en faisant "onk onk onk" me laissent croire que ses hormones lui jouent des tours et elle est trop territoriale. Elle ne connaissait même pas le territoire qu'elle se l'était déjà approprié ! Et je n'en peux plus de la suivre partout avec la serpillère. Donc à voir, nous allons déjà contacter son "ancienne" propriétaire pour voir avec elle si elle est d'accord et... Voir également le prix de l'acte car... ben nous n'avons pas énormément d'argent...


    votre commentaire
  • http://www.margueritecie.org

     


    votre commentaire
  • Et voici notre nouvelle résidente :

    Manny

    Et on ne rigole pas, c'est une tête normale pour un lapin bélier !

    C'est peut-être pour ça que pour l'instant, les deux autres l'attaquent... Va falloir qu'elles s'habituent car oui, les lapins avec des oreilles qui traînent par terre, ça existe !

     
    Bon y a du boulot...
    Car je vais devoir la convertir à la verdure (elle ne mange que des granulés) et l'intégrer dans sa nouvelle communauté peuplée de lapins alors qu'elle a toujours été seule...
    évidemment, pour arranger les choses, Cannelle et Pastelle sont toutes les deux dominantes et celle-ci aussi... Donc ça va donner...
     
    Pour commencer, il va falloir que je les astreigne à se supporter 20 minutes par jour, dans un même endroit, d'abord stressant et où donc elle vont se rapprocher pour se sentir en sécurité puis ensuite et seulement après les lâcher dans une pièce où aucune des 3 n'a l'habitude d'aller sinon elles auront un comportement territorial agressif... Et bien sûr, je ne pourrais pas les lâcher seules des fois qu'elles se battraient, ce qu'elles ont déjà fait...
    Je commencerai cet après-midi le traitement de choc et... Vous aurez des news de la première rencontre en terrain neutre !

    votre commentaire
  • C'est l'histoire d'une petite fille qui adore les animaux... A 1 an déjà elle a son premier chat et ce dernier joue avec elle comme avec un chat. Puis ce sont des petites tortues d'eau, des chiens, d'autres chats mais tout ceci est une autre histoire ! Peut-être devrait-on commencer par son amour de lapin bleu ? Mais qu'est-ce donc ? Juste son doudou, qu'elle traîne d'ailleurs toujours maintenant qu'elle est elle-même maman. C'est ce doudou qui lui ouvrira la porte du royaume des lapins.

    Un couple de lapins nains vivant en clapier est un peu délaissé par sa maîtresse et voilà que son petit frère les récupère. Il finit par lui céder de bon coeur le mâle. Ce dernier porte un nouveau nom (on ne connaît pas l'ancien, petit lapin sans nom, sans nationalité ? sans papier ?) : il devient Pastéchou ! Sa copine, Solara ne survivra pas longtemps...

    Mais d'où vient ce mot ?!?

    Peut-être connaissez-vous la Bretagne ? Il signifie "petit pain doux" là-bas :P : ce sont de grosses brioches avec des petits raisins secs dedans qu'on dévore au petit déjeuner lors des réunions de famille... Mmmmmmmhhhh

    Et ce nom lui va à ravir !

    Pastéchou affiche une petite tête toute ronde, une légère caractéristique de lapin lion derrière ses petites oreilles et un poil doux comme du duvet ! Très sauvage au début, il se laissait à peine toucher dans son clapier mais petit à petit, il se met à nous appeler en tapant du pied lorsque c'est l'heure de manger.

    Puis la jeune fille devient étudiante et se morfond de laisser son "chouchou" dans le froid qui le fait souffrir à cause d'arthrose... Elle décide de lui acheter une cage et d'en faire un petit lapin d'appartement. Monsieur se fait très bien à sa nouvelle vie. Au début enfermé pendant les cours et la nuit, il finit rapidement par être toujours en liberté avec son fond de cage pour litière. Aucune bêtise à noter : pas de grignotage, pas de pipi ni de crottes... Un amour de lapin qui vient même dormir sous le lit la nuit !

    Ce petit être à 4 pattes fait son bonheur mais il vieillit et les études demandent de plus en plus de temps. Monsieur s'ennuie et dépérit... Mademoiselle finit donc par se dire : trouvons lui une copine.... Et c'est tout heureux que monsieur Pastéchou, à 13 ans, fonde une nouvelle famille. Il tombe littéralement amoureux de sa chère et tendre Pastelle...

    Il bave devant elle, lui fait de petits grognements qui expriment tout son amour et toute son angoisse dès qu'il la perd de vue et finit aussi par lui faire des tout petits... Bon 6 d'un coup, c'est pas mal pour un vieux pépère ! Et ça gambade partout dans le petit appartement. Les petits revisitent les franges du canapé qui subi la nouvelle coupe tendance, ils explorent tout, même les étagères et il faut regarder où on pose les pieds à chaque instant... Chacun finira pourtant par trouver chaussure à son pied ! Tous sauf deux : Babouch et Cannelle. Babouch à rejoint le paradis des lapins peu avant Pastéchou... Le pauvre avait un prognatisme de la mâchoire et malgré la coupe des dents et la désinfection systématique après la coupe, il a finit par mourir au beau milieu de l'été. Pastéchou est quant à lui mort de vieillesse à 15-16 ans au moins... Pour éviter que sa dame ne dépérisse, il a fallut qu'elle apprivoise l'idée d'accepter sa fille et copine : Canelle. Elles sont maintenant inséparables, dorment côte à côte, mangent ensemble...etc. même si quelques coups de dents apparaissent de temps à autre.

    Voici Canelle :

    Ce bel équilibre vient juste d'être chamboulé... Manny a fait son entrée en scène et revendique le territoire de ces dames à grand coup de dents et de marquages de territoire... Mais c'est une autre histoire !

    C'est l'origine de la création de ce blog. Manny est arrivée dimanche dernier, sa maîtresse n'ayant plus assez de place pour la garder. Elle est chez nous pour une durée indéterminée : peut-être que son ancienne complice qui avait la larme à l'oeil en la quittant viendra la récupérer dès qu'elle pourra l'assumer. En attendant, Manny doit se faire une nouvelle vie !

    C'est en faisant des recherches sur le net que j'ai eut envie de créer ce blog car peu d'informations circulent à propos de nos amis les lapins alors que ce sont des animaux de plus en plus choisis comme animaux de compagnie mais malheureusement, il y a beaucoup d'idées fausses à leur sujet, même dans les livres vendus en animalerie. C'est le site de Marguerite qui m'en a fait prendre conscience et je vous propose d'aller y jeter un oeil si les lapins vous intéresse ! Je ne veux en aucun cas prendre sa place, simplement en faire son relais et proposer aux propriétaires mes expériences autour des lapins, des cas concrets.

    Les commentaires sont bien entendu les bienvenus et je me ferais une joie d'y répondre !

    Bonne visite à vous et vive les lapins !


    votre commentaire